LE JURY

Chaque année, le Festival Voir Un Petit Court accueille un jury composé de personnalités du monde des arts et du cinéma. Réunis, ils ont pour rôle de visionner les courts-métrages puis de délibérer pour remettre un prix du jury pour chaque catégorie en compétition.

JURYS 2022

DÉCOUVREZ LES 6 PERSONNALITÉS DU MONDE DES ARTS ET DU CINÉMA QUI COMPOSAIENT NOTRE JURY

Pierre Nisse, Président du jury
Pierre Nisse est un acteur belge. Sorti du Conservatoire, il tourne quelques courts et rencontre des gens qui défendent un cinéma singulier. Pour ne citer que les films essentiels : La Religieuse de Guillaume Nicloux, Laissez bronzer les cadavres de Cattet-Forzani, D’un Château l’autre d’Emmanuel Marre (Pardino d’oro à Locarno), La Bête entre les Murs de Cédric Bourgeois, Cruelle est la Nuit d’Alan Deprez, Michel d’Emmanuel Marre et Antoine Russbach, et Witz de Martine Doyen. Pierre vient de co-réaliser un premier court-métrage avec son comparse Samy Kazi. Film composite qui va envoyer de la cervelle… Sans oublier un retour à l’écran avec la série Baraki disponible sur Netflix et L’eau à la bouche d’Emmanuelle Huynh.
Samy Kazi
Samy Kazi est un réalisateur français installé en Belgique depuis 2002. A peine sorti de l’école de Cinéma en 2006, il tourne un premier court-métrage ultra-violent « Skyzo » où il fait la rencontre de son comédien fétiche : Pierre Nisse. Remarqué par la chaîne MCM, il va par la suite réaliser et monter des émissions musicales et culturelles pendant 4 ans. Fort de cette expérience, Samy va créer une société de production avec son frère jumeau « la twinkaz production » avec qui il réalisera une cinquantaine de clips musicaux. En parallèle, il travaille en free-lance pour plusieurs chaînes TV (M6, RTL, RTBF, C8…), en tant que monteur-réalisateur de plusieurs télé-réalités. Enfin, en 2018, il retourne à ses amours premiers : le Cinéma. Il produira alors un documentaire sur le développement durable : « Go explore : road to Alaska » et participera à la réalisation du film politiquement incorrect « Fyl » en coréalisation avec son ami de bêtises, Pierre Nisse.
Manon Maudous
Coiffeuse de métier ayant toujours eu une forte attirance pour la scène, Manon s’est rapidement dirigée vers une école de Maquilleur Perruquier Plasticien qui l’a ouverte aux connaissances techniques des métiers du cinéma ainsi que sur des rencontres dans ce secteur. Au préalable, différentes expériences professionnelles à l’étranger lui ont permis de s’adapter à la vie en mouvement, l’amenant aujourd’hui à œuvrer régulièrement en tant que Maquilleuse sur les comédies musicales au Théâtre du Châtelet à Paris, mais également sur les séries quotidiennes de TF1 dans le sud de la France. Assistante Maquilleuse sur une pièce musicale du metteur en scène Bob Wilson, elle commence à s’ouvrir ces dernières années au Cinéma notamment sur le prochain film de François Ozon, mais également sur les séries d’époque, telles que « Paris police 1900 » de Canal +. Prochainement, elle intégrera l’équipe Maquillage Perruquerie du festival d’Art lyrique de Aix en Provence.
Giuseppe Lupoï (dit Lupo)
Après avoir obtenu un diplôme de monteur à Rome en 1998, Giuseppe Lupoi dit Lupo a travaillé en tant que vidéaste pour une entreprise américaine situé à côté de Boston. En tant qu’autodidacte dans le domaine audiovisuel, Lupo a capturé l’attention de Claude Lelouch qui l’a surnommé l’homme-orchestre (du cinéma) pour son savoir-faire dans la production, la technique, la caméra et le montage. C’est pour cela qu’il lui a confié la formation des apprentis des Ateliers du Cinéma à Beaune. Lupo a monté un film de Alejandro Jodorowsky connu pour le projet Dune en collaboration avec le grand dessinateur Moebius. Dans son parcours, Lupo a eu le plaisir de monter et superviser toute la post-production d’un long métrage avec M. Lelouch, un clip de Calogero et d’autres projets mineurs pour ce réalisateur légendaire, figure emblématique de la Nouvelle Vague. Aujourd’hui, Lupo gère une petite entreprise audiovisuelle, Luproduction, qui propose notamment de réaliser des projets de cinéma d’auteur.
Rémi Bergman
Rémi Bergman a fait toute sa carrière professionnelle dans le cinéma et le film publicitaire. Collaborateur en régie ou en direction de production sur des longs-métrages réalisés par : Xavier Castano, Pierre-William Glenn, Hervé Palud, Dominique Farrugia, Patrice Leconte, Alain Corneau, Claude Miller, Patrick Timsit, Anne Fontaine, Gilles Legrand, Yves Angelo, Florence Quentin, Thierry Klifa, Frédéric Forestier, Ridley Scott, Jean-Michel Ribes, Caroline Bottaro, Laurent Perreau, Zabou Breitman, Jean-Baptiste Andrea, Laurent Cantet, Éva Husson, Pablo Larrain, Roger Avary et Claude Lelouch. Toujours en activité auprès de Claude Lelouch, il est directeur de production sur ses longs-métrages et directeur aux Ateliers du Cinéma.
Michel Baudoin
Né à Beaune, Michel Baudoin est scientifique de formation. Il a ainsi travaillé chez Kodak et au CEA (Commissariat de l’énergie atomique). Passionné par l’image, il a ensuite étudié la photographie à Paris au centre Iris pour devenir photographe et designer graphique, et a réalisé des reportages photographiques pour le compte d’associations humanitaires en Chine, en Amérique du Sud et en Afrique. Après une première carrière à Paris dans les secteurs de la presse pour le Nouvel Observateur en tant que directeur artistique, et de l’édition papier et numérique, il a rejoint la Bourgogne viticole pour en photographier les terroirs, la vigne et son environnement.
Abordant plusieurs techniques de prises de vues, il collabore avec la filière viticole locale et nationale, avec les institutions du tourisme, la presse nationale et internationale et a créé une édition d’images grand format illustrant les terroirs bourguignons.
Cette passion pour le monde viticole bourguignon lui a permis de devenir le directeur photographique du film de Cédric Klapisch, Ce qui nous lie, sorti en salle en 2017.